6 règles d'or pour la communication visuelle

 

 

Que votre projet soit de faire une publicité, un visuel pour communiquer sur les réseaux sociaux, la mise en page d'une plaquette ou d'un flyer, il existe un certain nombre de règles à respecter si vous voulez que votre visuel fonctionne de façon optimale et que votre message atteigne sa cible !

 

Voici quelques conseils incontournables :

La méthode AIDA définit en 4 mots les étapes à appliquer pour optimiser une campagne publicitaire.

 

ATTENTION - Capter l’attention, une accroche : 1 verre gratuit, Promotion – Une forme ou un format inhabituel, un titre surdimensionné, une couleur…  

Une fois son attention captée, l’individu s’interroge sur l’intérêt pour lui. 

 

INTERET - Susciter l’intérêt : parler à la cible dans son langage, du problème et de votre solution. Encore célibataire à 30 ans ? Vos livres à -50%…

Si votre cible considère que le message s’adresse à elle, elle consacrera de l’attention supplémentaire.

 

DESIR - Provoquer le désir : faites rêver votre cible ! Offre alléchante, rappeler les bénéfices, vos services via une liste simple à lire (le prix n’est pas toujours le plus important d’une offre)

Son désir envers la proposition devrait s’élever et susciter le passage à l’action.

 

ACTION - Pousser à l’action : dites à votre cible quelle est sa prochaine étape ! Présentation gratuite, demander un échantillon, téléphoner, visiter le site…

Etape par étape voilà comment créer un visuel cohérent et efficace.

1 – Définir l’objectif

Quelle est l’utilisation de mon visuel ? Annoncer des événements, promouvoir des produits ou des services ?

Quel message veut-on faire passer avec ce visuel ? Festif, promotionnel, sérieux…

Comment vais-je diffuser ce visuel ?

  • Distribution papier : en boîtes aux lettres, distribution dans la rue, distribution au sein des commerces, salle d’attente…
  • Diffusion digitale : mailing, utilisation réseaux sociaux…

 

2 – Définir la cible

A quel type de population est destiné mon message ? Vous n’allez pas vous adresser de la même façon à des enfants, des entrepreneurs, des sportifs ou des seniors.

3 – Définir le message

Il s’agit d’attirer l’attention et de donner envie d’en savoir plus.

Le consommateur doit comprendre instantanément votre offre et s’en souvenir. Utilisez des phrases magiques : "1 verre gratuit"…

Bien entendu votre message doit être différent selon que vous souhaitez générer du trafic, trouver des prospects ou développer vos ventes…

4 - Hiérarchiser l’information

Il faut idéalement maximum 3 niveaux de lecture.

Organisez vos idées par ordre décroissant : visuellement le message essentiel doit être visible très rapidement.

 

Par exemple si l'on reprend la méthode AIDA :

Zone 1 : accroche/attention et intérêt 

Zone 2 : désir

Zone 3 : action

5 – Créer une identité graphique / un style cohérent avec votre marque

 

Le visuel et le texte sont au service du message final, si vous vous concentrez sur un graphisme qui ne représente pas les valeurs de votre marque ou de votre événement, votre flyer sera contreproductif.

Si votre visuel est destiné à l'impression, le format, le papier et les finitions doivent être choisis en fonction de l'utilisation, ils doivent soutenir votre message final ainsi que votre marque. Un catalogue d'une marque de luxe sera imprimé sur un papier épais et de grande qualité par exemple tandis qu'un flyer de pizzeria peut se contenter d'un papier léger.

Les éléments visuels à travailler :

Chaque couleur évoque une émotion

La police de texte doit être LISIBLE !

Les formes ont une signification

Une police exotique évoque toujours un thème

Exemples

de logos

Et quand on ajoute la couleur, le sens est accentué

 


6 - Pour une lisibilité optimale 

  • Respectez la règle des 3 !

- 3 couleurs : trop de couleurs, ça fait sapin de Noël.

- 3 typographies : vous pouvez réduire la taille de la police, jouer sur la couleur, le gras, l’italique… 

- 3 niveau de lecture : hiérarchisez les informations.

  • Faites de la place au vide : laissez de l’espace, du vide, pour que le visuel respire et que le lecteur puisse lire l’information sans complexité.   
  • Trouver le bon équilibre entre texte et visuel. 

Pour conclure il vous faut :

  • Avoir un ensemble d'objectifs clairs
  • Respecter une cohérence dans votre identité de marque et visuelle
  • Rester simple (le mieux est souvent l'ennemi du bien)
  • Conserver une unité dans tous vos supports de communication
  • Vérifier que votre visuel est lisible : mettez le devant une personne et demandez lui ce qu'elle comprend en le regardant quelques secondes
  • Rendre accessibles vos coordonnées et la prise de contact
  • Respecter la loi ! (pensez aux mentions légales, droits d'image...)

 

 

Juliette Durand

Écrire commentaire

Commentaires: 0