5 étapes pour bien construire son Elevator Pitch

 


L'Elevator Pitch est un des outils qu'il est important de mettre au point pour la communication de son entreprise

 

Le Pitch ne s'improvise pas, il se travaille ! 

 

Voici une trame et des conseils pour bien le préparer...


Qu’est ce qu’un « Elevator Pitch » ?

 

Littéralement, cette expression signifie « se lancer dans un ascenseur ».

A l’origine, il s’agit d’une conversation très rapide qui permet de se présenter et de se mettre en valeur face à un haut responsable de l’entreprise dont le temps est compté, durant un déplacement en ascenseur.

C’est devenu par la suite un exercice de communication orale, un argumentaire éclair, qui permet d’exposer de façon efficace qui vous êtes et ce que vous faites face à un interlocuteur que vous ne connaissez pas.

 

 

Pourquoi travailler son Pitch ?

 

Chaque rencontre est une opportunité !

Tous les jours, nous avons de nombreuses occasions de rencontrer de nouvelles personnes, lors d’un salon professionnel, d’un dîner entre amis, d’un cocktail, dans la rue, ou pourquoi pas dans un ascenseur… L’Elevator Pitch vous servira aussi bien dans votre vie de tous les jours que dans votre vie professionnelle.

 

 

Pitch et Networking ?

 

Il existe différents types de Pitch et je vais parler ici de celui qu’il faut préparer pour une réunion de Networking.

Ce genre de manifestation regroupe un nombre important de personnes, avec des profils très différents. Si le discours de chacun est clair, percutant, et court, vous identifierez rapidement les personnes susceptibles de vous intéresser, et inversement.

 

 

Comment construire son Pitch ?

 

Restez très simple : évitez les mots compliqués, le jargon technique, les abréviations, allez à l'essentiel !

N’en dites pas trop : votre Pitch doit être court et percutant afin de susciter la curiosité de votre interlocuteur.

Les gens doivent comprendre en une minute : qui vous êtes, ce que vous faites, quelle est votre valeur ajoutée et ce que vous recherchez.

 

 

Le Pitch est construit comme une histoire et comporte un début et une fin.

  • 1. Qui êtes-vous ?

Donnez votre nom, celui de votre entreprise et votre titre au sein de cette dernière.

Démarrez par une accroche, cela peut être une courte phrase, une question, une attitude qui attire l’attention de façon agréable. Marquez les esprits ! Vous pouvez utiliser l’humour, un soupçon de provocation, une métaphore, soyez créatifs !

Je vais prendre mon exemple : " Je m’appelle Juliette Durand, je suis graphiste indépendante, et mon métier est de convaincre le toiletteur canin qui s’installe de ne pas appeler sa boutique Atoutounet "

 

  • 2. Que faites-vous ?

Parlez des besoins auxquels vous répondez, et d'un ou deux des services que vous offrez.

Donnez des exemples… (vous pouvez dire quelque chose de différent à chaque fois)

" J'aide les entreprises à créer leur identité visuelle, cela passe par exemple par le logo, les couleurs, les éléments graphiques, et je crée ensuite tous les supports de communication dont ils ont besoin comme une plaquette commerciale ou un site internet. "

 

  • 3. Quelle est votre valeur ajoutée ?

Maintenant que les gens ont compris concrètement ce que vous faites, vous pouvez exposer votre vision personnelle de la profession, les solutions que vous proposez, la façon dont vous travaillez, votre différence !

" Je travaille en étroite relation avec mes clients, comprendre la philosophie de leur entreprise, leurs valeurs et qui ils sont vraiment, me permet de leur apporter une réponse au plus près de leurs besoins. "

 

  • 4. Que recherchez-vous ?

Vous êtes dans un groupe dont l’objectif est le partage, l’échange, la recommandation ! Vous pouvez donc exprimer vos besoins.

" Je recherche des entreprises en création qui ont besoin d'un logo et de leurs premiers supports publicitaires pour se faire connaître, ou bien des entreprises établies qui veulent moderniser leur image, leur site internet… "

 

  • 5. Phrase de conclusion

Vous pouvez finir par une question afin d'impliquer votre interlocuteur, par vos perspectives de développement, vos futurs produits… En bref, finissez par une ouverture qui va susciter chez vos interlocuteurs l’envie de vous poser des questions !

 

Juliette Durand

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Calire (jeudi, 04 février 2016 17:56)

    merci pour ce petit "remue méninges" fort utile!
    ceci dit, j'aime bien Atoutounet, dommage !

  • #2

    Framboise (dimanche, 06 mars 2016 09:31)

    Merci Juliette pour cet outil très utile qui permet de vérifier, avant même de nous présenter aux autres, que le message que nous désirons faire passer est clair pour nous même.